Martinique - Marseille

•Cap sur Ténérife

Cap sur Ténérife

07/01/10 9 h 30 TU + 1

L : 32°06' N G : 009°22'6 W
Cap : 210° Vit : 7 noeuds

Bonjour les Terriens,
Enfin partis de Safî, avec des formalités plus compliquées pour le
départ qu'à l'arrivée. En fait les autorités portuaires ne voulaient pas
nous laisser sortir suite à du mauvais temps annoncé. Il a fallu
parlementer, palabrer, faire preuve de poigne, se mettre un peu en colère...
pour récupérer enfin les passeports et les papiers originaux du bateau.
Nous avons appareillé à 5 h 30 ce matin et tout de suite mis
dans le vif du sujet, nous faisant cueillir à froid par des
rafales à 40 noeuds, sous un beau grain orageux, des éclairs partout. Nos
prévisions ne sont pas tout à fait comme ce que nous rencontrons actuellement. Mais le vent doit tourner et adonner pour nous être favorable plus tard (il devrait
déjà l'être).
Nous avons notre équipier escoancais qui s'impatiente à Ténérife
(Philippe, je vais au plus vite avec les conditions rencontrées!!), et nous avons aussi du retard sur nos estimations. La faute à pas de chance, météo plus que défavorable et petits
problèmes d'électronique pendant les périodes de fêtes, ça ne pardonne pas.

Pas trop eu le temps de faire du tourisme au Maroc, juste un bel
avitaillement en produits frais (légumes, viandes et fruits) et
plutôt bon marché! et surtout réparer tous les problèmes techniques. A Safî,
pas de marina mais un port de commerce et de pêche.
Nous étions à couple d'Anatole avec Laure et Bruno et leurs 2
filles à bord qui étaient eux même à couple d'un chalutier école.
Couple que j'avais croisé à Horta de Faial aux Açores l'année
dernière. Le monde de la voile est petit. Ils partent normalement en fin de matinée pour le Cap Vert puis les Antilles.

Actuellement nous essayons de caper vers les Canaries mais
rencontrons un vent WSW d'une trentaine de noeuds avec une mer plutôt agitée, il
faut absolument qu'on arrive à s'écarter des cotes et ces hauts fonds
pour se dégager de ce clapot désagréable.

13 H TU + 1
L : 31°48'9 N G : 009°37'2 W
Cap : 215° Vit : 7 noeuds
Je n'arrive toujours pas à éloigner Four IV de la cote
marocaine... Le vent nous est toujours défavorable et on profite de chaque adonnante pour
loffer.
Pas gagné pour l'instant... au moins on en profite pour contempler
les abords marocains, sous des grains, puis des éclaircies. Tout à
l'heure, une trombe d'eau a nettoyé notre cata, l'anémo est monté à 45
noeuds, puis en moins de 5 minutes, redescendu à 20. Croisons les doigts
pour éviter le virement et continuer sur les Canaries.C'est
ce qui était prévu !

16 H 30 TU + 1
L : 31°38'3 N G : 009°59'8 W
Cap : 240° Vit : 9 noeuds
La voilà enfin la petite bascule de vent qui nous permet de nous
éloigner de la cote et de naviguer au bon plein. Pour le soleil,
on repassera mais pour une allure avec une vitesse acceptable c'est
pastrop mal! On alterne entre les éclaircies et des grains parfois
violents avec une bonne pluie cinglante.
 J'espère vraiment qu'on tiendra une bonne vitesse pour arriver au
plus vite pour la dernière escale avant la transat !

19 H 20 TU + 1
L : 31°27'4 N G : 010°24 ' W
Cap : 240° Vit : 8,5 noeuds
La nuit est tombée depuis un moment, toujours à fond sur le pont pour
optimiser la vitesse moyenne et faire une belle route directe. Nous sommes au
large d'Essaouira, spot de surf mythique. A près de 40 milles, on voit
le halo de la ville. Sinon no man's land liquide et quelques grains au
large qui vont vite nous arriver dessus.
Charlotte aux fourneaux, Tim hors quart qui bouquine et Four IV
qui fuse sur une mer qui devient un peu plus sage. Pourvu que ça dure sans
saute de vent !

08/01/10 00 H TU +1
L : 31°12'7 N G : 011°21' W
Cap : 240° Vit : 10 noeuds
Miracle, nous sommes au portant ! C'est la première fois que nous
faisons du largue depuis le départ. Jusqu'à maintenant on a
toujours été au près voir au bon plein. Enfin une allure plaisante pour notre
cata, la mer s'est calmée et Four IV glisse correctement. Toujours
quelques gros nuages noirs qui, en nous passant au dessus, nous ammènent du
vent mais plus de pluie !
L'équipage habitué à faire du près, ne comprend pas encore
pourquoi je choque les voilers régulièrement vu que le vent adonne de plus en
plus.
Va falloir s'y habituer si on arrive à trouver les alizés !!!

6 H 30 TU + 1
L : 30°42'3 N G : 012°00'1 W
Cap : 240° Vit : 8 noeuds
175 nautiques (si on calcule en route directe) en 24 heures, c'est
pas si mal!. Il nous en reste 237 avant Santa Cruz, soit une journée
et demi, si le vent se maintient ! Actuellement entre 20 et 25 noeuds
de NW, donc plutôt favorable pour nous pousser
Mais comme tout ne peut pas être rose, Four IV a une voie d'eau
dans le flotteur babord. Pas importante du tout mais à surveiller et à
localiser, pour l'instant je ne trouve pas !
Ce ne doit pas être grand chose. Nous en avons une également sous
l'épontille (pièce qui sert à tenir le mat) ! Hallucinant pour un
bateau neuf !

9 H 40 TU +1
L : 30°32' N G : 012°21'8 W
Cap : 240° Vit : 8 noeuds
Le vent mollit depuis une petite demi heure, ça sent la grand
voile haute. Nous approchons des hauts fonds de la conception de
2000 m de profondeur ça remonte à 155 m puis 20 m. A éviter par
mauvais temps.
Nous arriverons certainement demain dans la nuit.

Bonne journée à toutes et tous.
L'équipage de Four IV


Commentaires (1) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 11:10, le 8/01/2010,
Mots clefs :

•Arrivée à Safî

01/01/10    19 H 30 TU + 1
L : 36°19'6 N    G : 010°16'5 W
Cap : 190°    Vit : 5 noeuds

Bonjour les Terriens,
Tout le monde dort, sauf ma pomme ! du coup je suis en béatitude devant
ce magnifique levée de lune derrière de sombres nuages, et qui en
se dégageant illumine la nuit comme un énorme projecteur. Fantastique.
Hier je me demandais ce que je faisais avec mon équipage dans cette
galère, ben voilà j'ai trouvé !
Je ne divague pas mais pendant que mon équipage se remet de ses émotions, je
veille et contemple la beauté de la nuit en mer. J'avais juste envie de
vous le faire partager.
C'est vraiment beau et nous n'y faisons guère attention quand nous
sommes à terre. Maintenant, la nuit est claire, je vois la longue et haute houle presque régulière. Somptueux cette première journée de l'année en mer.
Merci pour les sms, ça donne la pêche de savoir que vous pensez à nous.

02/01/10    13 H 20 TU + 1
L : 35°26'9 N    G : 010°23'6 W
Cap : 190°    Vit : 3,5 noeuds

Bonjour les Terriens,
Nous avons le vent de face, ce qui nous empêche d'avancer à une bonne moyenne. Les fichiers grib que j'ai chargé hier soir sont plutôt optimistes même si nous allons à nouveau rencontrer une bonne dépression. Il semblerait que nous ayons du vent assez fort mais plutôt de travers. Ce serait vraiment super pour avancer un peu plus sur les Canaries et éviter une escale au Maroc.
Actuellement, atelier pêche, lecture et nettoyage du carré, tout va bien à bord.
Si  vous voyez l'anticyclone des Açores dites lui de remonter un peu. Fait même plus son travail celui là.

17 H 30 TU +1
L : 35°17'7 N    G : 010°23'W
Cap : 160°    Vit : 4 noeuds
Après un scéance vidéo, et une veille attentive au large de Gibraltar, 2 cargos croisés ,dont un qui est passé à 300 mètres de notre poupe, nous reprenons le cours de nos journées maritimes. Check up complet de Four IV, préparation d'une bonne soupe pour les repas futurs lors de la prochaine dépression (qui nous arrive vite dessus vu la chute vertigineuse du baronmètre) et changement de cap pour se rapprocher des cotes marocaines et de Safî. On ne sait jamais! De plus çela nous permet de peut être éviter les 40 noeuds prévus.
Grand luxe, comme nous utilisons les moteurs pour contrer notre vent de face, l'équipage a eu droit à une douche bien chaude. Ca fait plus que du bien ! et ça redonne le moral à tout le monde.
Nous nous sentons comme neufs, prêts à affronter le baston !

5 H 30 TU + 1
L : 34°41'N    G : 010°17'W
Cap : 170°    Vit : 3,5 noeuds
Nous faisons route laborieusement, le vent de 25 noeuds nous arrive de face et malgré les moteurs, nous nous faisons secouer comme des pantins. La mer n'est pas forte, juste agitée, et le bateau a du mal à  passer ce désagréable clapot. Bien plus inconfortable que les premiers jours cette allure. Au moins à notre départ la mer était grosse, forte mais plus longue entre 2 vagues. Actuellement c'est désordonné, croisé, bref le bazar, nous n'arrivons pas à prendre de la vitesse. Le bateau plante des pieux ! Du coup notre moyenne s'en ressent et ça met le captain d'humeur morose.
Cette nuit, nous testons les quarts de 4 heures Tim faisant le premier, Charlotte en second. Fin des quarts à 9 heures. On verra si tout le monde est reposé. Il faut garder des ressources pour les 2 prochaines journées qui risquent d'être dures.
On garde toujours en option un stop à Safî ou Agadir, mais si on peut s'en passer : direct sur Lanzarote ou Ténérife. On ne s'en privera pas.

7 H 30 TU + 1
L : 34°36'N    G : 010°17'2 W
Cap : 180°     Vit : 4 noeuds
L'aube arrive et le ciel commence à s'enflammer de couleurs pourpres, ça serait super si la pluie n'avait pas fait son apparition. Il y a un espèce de crachin breton qui trempe bien. Le vent reste constant et toujours dans le nez. La mer reste toujours agitée mais cela semble vouloir se calmer. Le baromètre est remonté d'un poil, peut être une bonne nouvelle.

12 H 30 TU + 1
L : 34°20' 7 N    G : 010°15'2 W
Cap : 110°    Vit : 5 noeuds
La poisse, la bosse de 2ème ris vient de lacher, du coup nous nous dirigeons sur Casablanca, distant de 140 nautiques. Non pas que nous ne puissions pas faire la réparation à bord, mais nous n'avons pas de bout de rechange assez long !

17 H 55 TU + 1
L : 34°10'5 N    G : 009°48' W
Cap : 155 °    Vit : 6 noeuds
Après une réparation et un changement radical pour la mise en place des ris (le mode semi-automatique n'est pas bon, toutes les bosses ragassent sur la baume et cassent, on revient à la bonne vieille manière traditionnelle), nous repartons sur les Canaries. Chute totale du vent actuellement, de 20 noeuds établis plus que 10, des orages au loin avec des beaux éclairs donc on dégage au plus vite.
Près de 5 heures à batailler sur le bimini pour remettre les guides dans la baume, repasser les bosses dans la baume... enfin bref, un bon dimanche bricolage. Et maintenant les orages... on ne s'ennuie pas au  moins ça tient éveillé.

22 H TU + 1
L : 33°56'9 N    G : 009°30' W
Cap : 140°    Vit : 6 noeuds
Les orages sont passés, la lune s'est levée, le vent SSW aussi mais notre cap n'est pas super pour les Canaries. Faudra certainement virer de bord si le vent se maintient dans cette direction et s'il reste à une vingtaine de noeuds.
Ma réparation tient le choc jusqu'à maintenant et c'est tant mieux vu la galère que c'était à tout remettre en place.
Début des quarts avec une heure de retard, mais tout le monde est crevé.

Philippe, nous aurons certainement un peu de retard. Quand tu es à Santa Cruz, envoies un sms. On te dira où on en est. Je fais au mieux mais pour l'instant le vent ne m'aide pas trop. A plus tard et en forme !

04/01/10 4 h 35 TU + 1
L : 33°25'2 N    G : 009°12'6 W
Cap : 165°    Vit : 7 noeuds
Les voilà nos 30 noeuds établis, pas vraiment favorables pour notre cap mais sait on jamais, il pourraient adonner. Suis pas mécontent d'avoir passé des heures à réparer nos ris car maintenant ils servent bien.
Mauvaise nouvelle pour nous, l'iridium ne veut plus envoyer de mail. Facheux pour la météo des jours à venir et pour donner des nouvelles. En fait ma date de validité est périmée, il faut que je rachete des unités et que je récupère les unités non consommées.
Dans quelques heures, virement de bord si le vent persiste dans cette direction.

11 H TU + 1
L : 32°52'8 N    G : 009°11'6 W
Cap : 305°    Vit : 7 noeuds
Virement de bord effectué, pour nous éloigner du Cap Beddouza, ça brafougne toujours mais c'est supportable. La mer est agitée et le vent SW oscille entre 25 et 35 noeuds. Je pense que nous ferons un stop à Safî pour résoudre le problème iridium. Nous devrions y être en fin de journée.

5/01/10

Safî

Nous sommes arrivés à Safî à 20 h 30. La mer étant devenue forte à très forte et le vent constant à 30 noeuds avec de belles pointes à plus de 40. On s'est fait secouer et le bateau a une fuite qui m'inquiète au niveau du pied de mat. J'ai également le gréément à reprendre car les chocs de ces dernières heures ont été violents. Il était temps d'arriver. L'équipage était rincé et il n'y avait comme option seulement de repartir sur Madère et de se prendre une mer de plus en plus forte, mais sans météo correcte cela ne me semblait pas possible de continuer sur ce rythme. Je n'ai pas beaucoup dormi ces derniers temps.

L'arrivée à Safî a été épique... pas de carte détaillée donc j'ai mis Charlotte à la VHF canaux 9-12-14 et 16 pour qu'enfin quelqu'un daigne répondre à la VHF. Il est clair qu'une voix féminine à plus de chance! Le Master control m'a donné les coordonnées de l'entrée et après l'entrée agitée dans le port de Safî, nous voilà ammarés à couple d'un chalutier école marocain.  Rencontre avec d'autres équipages de voiliers français qui comme nous ont trouvé refuge à Safî.

Enfin une vrai nuit de sommeil et un réveil tout endolori, plus l'habitude de dormir autant.

Voilà pour les dernières nouvelles. On repart d'ici une journée au maximum, le vent devrait tourner Nord et Nord Est, ce serait enfin un peu de portant pour rejoindre les Canaries.

On vous tient au courant de notre départ.

Merci pour vos commentaires sur le blog, nous ne pouvons les lire qu'à terre ! Mais c'est sympa de voir que vous nous suivez.

Pour les sms en mer, allez sur le site www.iridium.com et cliquez sur send a satellite message, attention seulement 160 caractères. Pour rappel notre numéro iridium (+8816)31610208.

Message pour Philippe :  j'ai bien reçu ton message mais je ne pouvais te répondre, j'aurais 2 à 3 jours de retard. Repères tout comme ça on fait un stop de quelques heures avant de prendre la route des Antilles.

Bises à toutes et tous.

L'équipage de Four IV


Commentaires (1) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 20:28, le 5/01/2010, Safi
Mots clefs :

•Nouvel An en mer et dans le baston !

 

01/01/10 13 h 30 TU + 1

 

L : 36?49'8 N G : 010?04'4 W

Vit : 7 noeuds Cap : 200?

 

Bonne Année les Terriens,

Nous voila au large du cap Sao Vicente, apres une nuit bien fatigante et agitée,

le calme actuel permet de remettre de l'ordre sur Four IV.

Nous sommes partis

hier soir a 20 h et la mer a tenu ses promesses. 6 metres de creux, un

vent WSW entre 30 et 40 noeuds, un bon baston en somme. Pour ma part

juste dormi 3 heures et j'ai laisse Charlotte et Tim se reposer. Un départ

épique, nous avons attendu la dernière minute pour nous décider.

Olivier Captain sur Four V et moi sommes allés régler le port, les

hotesses, tête d'enterrement, "vous avez vu la météo", "ben oui ça fait 5

jours qu'on la regarde mais nous n'avons jamais les mêmes données, on verra

bien quand on sortira !" "OK" elle nous tend le bulletin cotier et avec un

air sombre nous dit : "il y a 6 mètres annoncé! et 30 noeuds établis". Du coup,

nous n'étions

plus trop sur de vouloir partir. Mais finalement on y est ! 450 € de port

ça commence à bien faire! et puis j'avais vraiment envie, comme

l'équipage, d'être en mer ce jour là. Même si sur le moment, je me demandais

vraiment ce que nous faisions ici à se faire tremper ! Des fois faut pas trop

réféchir !

Bonne nouvelle, notre électronique tient le coup. Yes !!! Merci Afonso

Zagalo.

Nous sommes donc partis dans le baston. 2 ris dans la GV, genois au 2/3 et

l'équipage malade. Charlotte et Tim n'ont pas trop aimé leur repas de la

Saint Sylvestre! Du coup 15 heures de quart pour ma pomme !

Maintenant la mer s'est calmée et nous avons un vent de WSW d'une

quinzaine de noeuds, nous marchons toute voile dehors. Je vais en profiter

pour dormir un peu et laisser Tim s'occuper du bateau

Mauvaise nouvelle, dans le baston, l'équipage de Four V, avec qui nous

naviguions, a éclaté sa GV et

c'est un stop pour réparer pour eux. Pas de chance, ils ont cassé leur baume

dans le

golfe de Gascogne et maintenant c'est la grand voile. J'en connais un qui va

sauter de joie!

 

Pour nous, c'est route directe sur Lanzarote et des lattitudes plus chaudes, y'en

a marre du froid. Avec, si les prévisions sont justes, la possibilité de

faire une halte à Safî au Maroc, si on se prend les 40 noeuds de vent de Sud (soit

vent de face avec la mer qui va avec)

prévu dimanche et lundi.

On verra demain avec la traditionnelle connection pour les fichiers grib.

 

18 H 10 TU + 1

L : 36°25'9 N G : 010°13'9 W

Cap : 200° Vit : 5 noeuds

Ca fait vraiment du bien de dormir 2 heures. Tim et Charlotte ne sont pas au

mieux. Nausée, froid... Ca sent le grand quart pour le captain !

Sinon, la mer est passée de forte à peu agitée et nous avons une douzaine de

noeuds de vent WSW,

j'en profite pour tout remettre à sa place car hier tout a volé. Une belle

raclée, heureusement la lune nous éclairait et on voyait des trains de vagues

s'abattrent sur notre coque de noix, de belles déferlantes à certains moments.

Bref une douche salée pour le captain de quart. Quelle raclée !

Un peu de calme depuis midi

ne fait pas de mal en ce jour de nouvel an.

J'espère que pour votre part le réveillon a été bon. Nous n'avons même pas bu

une coupette tellement ça brassait, on se réserve pour l'arrivée aux Canaries !

avec un nouvel homme d'équipage. Philippe, arrives en forme j'ai besoin de bras!

Allez pour vous rassurer, je tente la connection.

Nous avons avalé 150 MN en mois de 24 heures, c'est une bonne nouvelle pour nous.

 

Merci Mam'Fred et bonne année, des bises à la communauté d'Esconac.

Bonne année à toutes et tous.

Bises.

L'équipage de Four IV


Commentaires (4) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 21:49, le 1/01/2010,
Mots clefs :

•Saint Sylvestre en mer

Cascais le 31/12/09

L : 38°41'4 N    G : 009°25'1 W

Bonjour les Terriens,

Notre centrale de navigation est enfin réparée, l'agent la remonte et nous pourrons larguer les ossières en milieu d'après midi. Nous allons enfin reprendre la mer et nous diriger directement sur Santa Cruz de Ténérife aux Canaries. Les 2 premières journées vont être un peu musclées mais la suite certainement au moteur car nous aurons le vent de face d'une quinzaine de noeuds. Nous avons prévu avec Olivier le Capitaine de Four V de longer les cotes marocaines pour avoir un peu moins de vent et surtout un flux plus favorable (ce que nous prévoient les différents sites de météo et les fichiers Grib que j'ai téléchargé).

Ce matin, fin de rangement du bateau et nettoyage des voiles, le vent était chargé de sable brun qui nous a bien coloré le tranpoline, les voiles et les bouts. Mais vu ce qu'on va se prendre ça s'enlevera dans les 2 prochains jours.

Petite information pour les plaisanciers en panne d'électronique, à Cascais vous trouverez Zagalo Yacht consulting, agent Raymarine, Driftgate, Victron, Mastervolt et Maxsea. Afonso Zagalo parle très  bien français et anglais. Il est sympa et disponible.

Pour ses contacts Port : +351919804838 Mail et site web : www.yachtsconsulting.com

Après cette courte page de pub, nous reprenons le cours de notre préparation car il nous tarde de repartir, l'attente commençait à nous mettre le moral à plat. Mais maintenant que le départ approche tout va bien.

Bon réveillon à toutes et tous et à l'année prochaine.

L'équipage de Four IV


Commentaires (0) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 13:49, le 31/12/2009, Cascais
Mots clefs :

•Toujours en panne

Cascais le 29/12/09

Bonjour les Terriens,

Quoi que nous sommes mi terriens mi marins actuellement. Hier un agent de Raymarine est venu vérifier tous les branchements de notre électronique. C'est bien la carte mer de notre calculateur qui est défaillante! Ca bloque toute l'électronique de bord, plus d'anémo, de sonde, de GPS et surtout de pilote.

Le dépannateur est parti avec notre calculateur et depuis nous attendons. Normalement, le calculateur est vérifié à Lisboa et s'il est bien défaillant, il nous sera changé. Par contre, comme nous ne passons pas par la garantie Lagoon (ils sont fermés entre Noêl et le jour de l'an), il faut avancer les réparations. J'en saute de joie (encore 200 € à retirer)! Mais pour pouvoir partir au plus vite pas d'autres choix!

Nous sommes toujours avec Olivier et Darry qui skippent Four V et envisageons de partir jeudi. Réveillon de nouvelle année en mer cette fois. Si bien sur nous sommes réparés! Un autre Lagoon, avec Marina et James à bord, des amis néo zélandais, part également ce jour là. Nous serons donc 3 bateaux à célébrer la nouvelle année en mer. Il nous tarde vraiment.

Voilà pour les dernières news sur Four IV.

Des bises à toutes et tous.

L'équipage de Four IV


Commentaires (0) :: Ajouter un commentaire :: Lien permanent
Publié à 12:14, le 29/12/2009, Cascais
Mots clefs :

Qui suis-je ?

Une transat sur un petit voilier

«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis
Ecrivez-moi
Flux RSS

Liens amis


Où suis-je actuellement ?




Rubriques

Mes amis


Page 3 sur 11
Page précédente | Page suivante